rcbenseignement

Rechercher un terme dans la bible


La bible Louis Segond*

Ancien Testament (Livres 1-39)

Le Pentateuque

Les Livres historiques

Les Livres poétiques

Les Prophètes

Nouveau Testament (Livres 40-66)

Les Evangiles

Les Actes des Apôtres

Les épitres de Paul

Les autres épîtres

Ecrit apocalyptique

*Il s'agit de la bible Louis Segond version 1910, qui est gratuite et appartient au domaine public.
Haut de la page

Télécharger la bible

au format pdf >>

au format rtf >>

au format texte (utf8) >>

Haut de la page

Lexique de la bible Louis Segond version 1910

Le Nouveau Testament a été traduit du grec et l'Ancien Testament de l'hébreu. Dans la version 1910, certains termes sont moins courants aujourd'hui, voici leur définition :

Définitions

  1. Acception (Deutéronome 10:17) : égard, préférence, considération que l'on a pour quelqu'un ou quelque chose.1 Ce sens n'apparaît plus dans les dictionnaires actuels. De nos jours, acception signifie uniquement le sens d'un mot selon "le contexte où il est".2
  2. Affermer (Marc 12:1) : louer un bien rural.3
  3. Charité (ce terme apparaît très souvent dans cette bible, par exemple dans le Nouveau Testament, il apparaît à partir de Mathieu 24:12) : entre autres significations : Amour du prochain.4
  4. Foulon (Marc 9:3) : argile servant au dégraissage du drap destiné au foulage (foulage : action de fouler, ex. : le raisin, etc...).5
  5. Les infâmes (1 Corinthiens 6:9-10) : les homosexuels.6
  6. Libéralité (Esther 1:7) : littéraire, disposition à donner généreusement.7
  7. Longanimité (1 Timothée 1:16) : Littéraire, patience à supporter ce qu'on aurait le pouvoir de réprimer, de punir.8
  8. Outre : un sac en peau de bouc cousue et servant à conserver et transporter des liquides.9
  9. Publicain (à partir de Matthieu 5:46) : percepteur, collecteur d'impôts dans l'Antiquité romaine.10
  10. Repentance Selon Strongs Exhaustive Concordance11, le mot grec metanoeo {met-an-o-eh'-o} traduit par repentance signifie penser différemment ou après coup reconsidérer moralement, ressentir de la componction. La componction (littéraire) signifie la tristesse produite par les effets du repentir, le regret d'avoir offensé Dieu12. Le mot grec Metanoia {met-an'-oy-ah} se traduit aussi par repentance et il signifie principalement décider de changer (se réformer)13.
    Une autre définition de repentance : ressentir le regret d'un péché avec le désir de le réparer et de ne plus y retomber.14
    La tristesse selon Dieu produit la repentance qui mène au salut et que l'on ne regrette pas, tandis que la tristesse selon le monde produit la mort (2 Corinthiens 7:10).
    Pour les chrétiens se repentir signifie reconnaître un péché, en demander pardon à Dieu et s'en détourner.
  11. Rets (Habacuc 1:15) : filets.15
  12. Sacrificateur (à partir de Genèse 14:18) Se dit d'un prêtre dans l'Antiquité qui offre des sacrifices.16 Les sacrifices offerts par les religieux juifs (les sacrificateurs et les souverains sacrificateurs) sont des sacrifices d'animaux comme du bétail ou des oiseaux pour faire l'expiation des péchés des Israélites. Jésus est le souverain sacrificateur déclaré tel par Dieu, "ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours" (Hébreux 6:20), il a fait l'expiation des péchés des hommes (Hébreux 2:17).

Haut de la page

  1. Nouveau Larousse Illustré de C. Augé, 1898, archive.org/details/nouveaularoussei01laro/page/42/mode/2up?q=acception.
  2. www.larousse.fr/dictionnaires/francais/acception/419
  3. https://www.cnrtl.fr/definition/affermer
  4. 1er sens de charité tiré de Le Robert Méthodique, dictionnaire du français actuel, Edition Le Robert, juin 1990.
  5. cnrtl.fr : www.cnrtl.fr/definition/Foulon
  6. Ceux qui font des choses infâmes, par implication les homosexuels, car ils n'ont pas désiré la connaissance de Dieu : "[...] de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes [...]." (Romains 1:27).
  7. 1er sens de libéralité tiré de Le Robert Méthodique, dictionnaire du français actuel, Edition Le Robert, juin 1990.
  8. Signification de longanimité tirée de Le Robert Méthodique, dictionnaire du français actuel, Edition Le Robert, juin 1990.
  9. cnrtl.fr : www.cnrtl.fr/definition/outre
  10. cnrtl.fr : www.cnrtl.fr/definition/publicain
  11. James Strong, dans un effort pour rester fidèle au sens des textes originaux, a répertorié tous les termes hébreux et grecs de l'Ancien et du Nouveau Testament en donnant à chacun d'eux un numéro et sa définition dans Dictionaries of Hebrew and Greek Words de James Strong, S.T.D., LL.D. 1890.
  12. www.larousse.fr/dictionnaires/francais/componction/17724
  13. Dictionaries of Hebrew and Greek Words de James Strong, S.T.D., LL.D. 1890
  14. Définition de se repentir sur cnrtl.fr : www.cnrtl.fr/definition/repentir
  15. cnrtl.fr : www.cnrtl.fr/definition/rets
  16. larousse.fr : www.larousse.fr/dictionnaires/francais/sacrificateur/70453

Haut de la page

Les numéros de Strong

Parmi tous les ouvrages de traduction et d'analyse du texte biblique hébreu et grec, un des plus anciens et plus connus est celui de James Strong, qui dans un effort pour rester fidèle au sens des textes originaux, a répertorié tous les termes hébreux et grecs de l'Ancien et du Nouveau Testament en donnant à chacun d'eux un numéro et sa (es) définition (s) en anglais dans Dictionaries of Hebrew and Greek Words de James Strong, S.T.D., LL.D. 1890. Quand on s'appuie sur son ouvrage, il est bien sûr de mise de prendre en compte le contexte du texte biblique.

Nous prions que Dieu vous révèle sa bonne parole au nom de Jésus Christ.

Haut de la page